Froncles Culture 1948 En attendant Pâques
Mairie, Environnement, Infos pratiques...
Evénements - Manifestations : Prochainement
Galerie et Diaporama Photos

PostHeaderIcon 1948 En attendant Pâques

Culture
Quand s’agitent les Crécelles

Jeudi et Vendredi Saints

image002Aujourd’hui, les cloches déploient leurs ailes pour Rome,
Muet le clocher ? Non ! Petit détail en somme,
Les enfants de chœur, communiants de l’année,
Très heureux, à ce manque vont y remédier.

Tous musiciens. Oui ! Leur instrument : « Le Bruyant »
En bois, moulinet dentelé et baguette flexible,
Par leur main va s’agiter et tournoyer,
Pour annoncer à toute volée, la Pâque tant désirée.

A peine réveillés de très bonne heure le matin,
6h30, rendez-vous à la cure, formation des équipes
Qui vont se disperser dans les rues du village encore ensommeillé,
Répétant sans s’arrêter au bruit saccadé de leur instrument.
image004
Le temps qui s’écoule, souvent accompagnés,
Par les petits suivant les grands, rêvant à leur tour
De faire comme leurs frères et copains bruyants.
Ils suivent et clament avec eux ce refrain entraînant :
- Au premier coup : réveillez-vous,
- Au deuxième coup : préparez-vous,
- Au troisième coup : amenez-vous.

Le Samedi Saint

Au retour des cloches, cette journée émerveille après la messe.
Tout ce petit monde se regroupe et arpente le village.
De foyer en foyer, ils vont chanter ou demander s’ils peuvent,
Munis d’une grande corbeille qu’ils vont remplir.

- Aux filles, aux femmes qui aiment Jésus-Christ,
- Donnez des œufs à ses enfants petits,
- Donnez en deux, vous irez aux cieux,
- Donnez en trois, vous irez tout droit,
- Donnez en quatre, vous aurez la meilleure place,
- Donnez en six, c’est pour tout de suite,
- Donnez en douze, c’est pour toujours.

Chacun donne ce qu’il veut.
. Le boulanger : une grosse couronne,
. Le boucher : un beau saucisson
. D’autres foyers : des œufs, des friandises, des sous.
image008image010image006
Le père Tatane, commerçant, exige une chanson paillarde,
Une grosse pièce à la clé (il ne faut pas le dire à l’Abbé)
Les gamins s’en amusent, mais c’est charmant,
Que de souvenirs à emmagasiner au cours de cette journée.

Tous se partagent le soir le fruit de la récolte.
Sur les escaliers de la cure, sous l’œil avisé de l’Abbé
Pas de triche sur les parts, avec cinq francs chacun,
Allons acheter des chewing-gum très en vogue après la Libération
Cette coutume religieuse a duré encore de longues années.
Serge Chapit m’a aidé pour des anecdotes car cela ne concernait que les garçons,
Beaucoup plus tard, on y associera des filles, puis tout s’arrêtera,
Pourquoi ? Je ne sais pas !

Dommage !!!!

Josette Ferrero
image013image012
 
Calendrier - aperçu mensuel
Le mois dernier Mars 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 9 1 2 3 4 5
week 10 6 7 8 9 10 11 12
week 11 13 14 15 16 17 18 19
week 12 20 21 22 23 24 25 26
week 13 27 28 29 30 31
    Accueil Accueil         Nous contacter Nous contacter         Plan du site Plan du site         Mentions légales Mentions légales         Crédits Crédits         Rechercher Rechercher